Les bonnes pratiques à adopter quand le plombier n’est pas disponible

Certains travaux de réparation ne nécessitent pas l’assistance d’un plombier. Quelques conseils pratiques vous permettront de repérer rapidement une fuite d’eau sans le moindre souci. Ce guide vous fournit en plus des informations pour remplacer ou installer vos équipements plomberie sans le moindre pépin.

Comment localiser la présence d’une fuite de tuyauterie

Une importante fuite d’eau s’explique souvent par une hausse anormale de facture d’eau par rapport à votre consommation normale.

Fermer votre système principal d’alimentation en eau, c’est-à-dire votre compteur, est la première mesure à adopter pour trouver l’origine d’une fuite. Attendez au moins 12 à vingt quatre heures avant de le remettre en marche

Il vous faudra ensuite relever les indications du compteur lors de la coupure puis dès la réouverture du circuit. L’écart d’entre les deux c’est-à-dire la différence de valeur vous indiquera la perte d’eau :

  • Coupez totalement votre système d’alimentation d’eau en arrêtant le robinet niché au niveau de votre compteur, en aval. Ne le remettez en marche seulement qu’après douze à vingt quatre h.
  • Notez les indications de compteur. La quantité d’eau consommée s’affiche en m3 sur le compteur. Vous pourrez facilement repérer les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler le niveau d’importance de fuite au cours des 12 à vingt quatre heures.
  • Après avoir laissé le compteur inactif pendant douze à vingt quatre h, remettez-le en route et puis, notez ce qu’il affiche. Laissez l’eau sortir de votre robinet tout en surveillant le compteur Si le compteur continue à tourner, c’est qu’il y a une fuite quelque part. Coupez- le encore une fois et notez ce qu’il affiche en final. Ca y est, vous avez consigné sur bloc-papier ce que votre compteur d’eau a affiché ; il est temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour connaître la valeur exacte de perte de volume d’eau. Pour connaître le débit réel de fuite, il vous suffit de divisez le chiffre obtenu par 12 ou par 24 selon la durée de la coupure.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de fuite sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour identifier cette-fois-ci l’origine de la défaillance du plomberie.

astuces pratiques pour en finir avec les problèmes de fuite de canalisation

Quand il s’agit d’une fuite d’eau , cela ne peut être nécessairement autre qu’un problème de défectuosité au niveau d’un tuyau ou d’un raccord.

  • Colmatage de tuyau fuyant en Cu : Quels produits choisir ?

Bouchez efficacement une fuite de canalisation au niveau d’un tuyau en cuivre en vous servant d’un ruban adhésif « autoamalgamant » ou d’un mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Que faire pour réparer son raccord fuyant ?

Seul le remplacement de joint permet de réparer un raccord fuyant.

  • Utiliser un mastic pour obturer une fuite d’eau sur un tuyau en cuivre :

Pour combler une fuite sur tuyau en cuivre , décapez délicatement le conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un torchon bien propre pour la sécher . Ensuite, commencez par laquer délicatement le tuyau Cu sur une zone légèrement plus élargie que la fuite de façon à pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Utilisez un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour peaufiner le polissage Segmentez le mastic en premier puis, malaxez- le. Répétez l’opération jusqu’à obtention d’ un mélange de produit homogène et huileux . Une fois cela effectué , appliquez directement le mastic sur la conduite. La surface de fuite est bien polie, le mastic est bien malaxé ; il ne vous reste plus qu’à y aplanir le produit durcisseur Il vous suffit d’attendre le temps nécessaire pour laisser durcir le produit et ainsi permettre un colmatage efficace de votre tuyau fuyant.

  • Les bonnes pratiques de comblage de tuyau Cu à l’aide d’un ruban adhésif autoamalgamant

Commencez par nettoyer et par polir le tuyau puis, séchez la zone avec du chiffon ou à l’aide un sèche-cheveux. Préparez la bande ; appliquez-la ensuite sur la conduite fuyante .

Comment obturer une fuite au niveau d’un raccord :

Une fuite a été décelée au niveau de votre bague en PVC. Que faire ? Trois possibilités s’offrent :

  • Remplacez-la si elle est défectueuse.
  • Resserrez-la si elle demeure encore en bon état de marche.
  • Replacez ou remplacez le joint si le problème ne réside pas au niveau de la bague elle-même.

Combler une fuite de canalisation sur un tuyau Cu

La recherche d’où provient une fuite est une opération qui s’avère souvent complexe. vice de conception , soudage de mauvaise qualité, effet coup de bélier, micro-vibration, gel de tuyaux , défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct… Les causes et les origines sont nombreuses. Pallier une petite fuite, c’est plus facile avec un ruban ou mastic antifuite. Réparer un gros jet de fuite s’avère un peu plus délicat car nécessite l’assemblage d’un nouveau raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur :

Comprenant deux composants dissociés : durcisseur et adhésif, le mastic antifuite est proposé sous forme de barres ou de tablettes minidoses. Le produit permet un colmatage efficace d’un tuyau en cuivre une fois parfaitement malaxé avec les doigts. le mélange homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit et comble la zone fuyante.

  • Ruban adhésif autoamalgamant antifuite :

A la différence d’un ruban adhésif électricien et de tout autre type de bandes adhésives d’ailleurs,, le ruban antifuite est autoamalgamant. Il est specialement conçu pour le calfeutrage d’une fuite ; se fond avec le tuyau pour consolider son colmatage.

dépannage problème de fuite sur tuyau PVC : comment procéder ?

  1. Fermez l’eau :

Fermez le compteur en premier , veillez à ce qu’aucune eau ne réussisse à circuler en amont de la partie défectueuse du tuyau .

  1. enlevez la partie défectueuse à commencer par repérer et sectionner ses zones

A l’aide de votre marqueur , commencez par démarquer , de part et d’autre, les zones à découper de la partie abimée de votre tuyau PVC.

  1. Ebavurez les éléments résiduels :

Pour réussir le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC, optez pour l’utilisation d’un papier abrasif, d’un cutter ou d’un simple couteau que pour celle d’un ébavureur traditionnel.

  1. Maintenant au tour du nettoyage des surfaces de contact

Servez-vous d’ une feuille essuie-tout mouillée d’alcool pour astiquer les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur 3 à cinq cm . Pour ce faire, vous pouvez vous servir d’ un nettoyant standard .

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le déglaçage des champs de contact :

Opérer le dégel des zones de contacts est utile pour que la glu antifuite y adhère efficacement .

  1. Les éléments de tuyau à remplacer une fois rassemblés : Calibrez-les !

D’abord, il vous faudra calibrer la partie altérée avant de l’ôter de votre tuyau. De la longueur obtenue, vous devez encore soustraire 1 centimètre .

  1. Préparez et segmentez le tronçon de tuyau servant à remplacer la partie défectueuse :

Faites entrer le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop serrer . Tracez la longueur des zones de découpe . Tronçonnez le tube ; décapez- en les zones de contacts .

  1. Après le coupage, place à l’assemblage :

Préparez la tuyauterie à recevoir l’élément de tuyau neuf en écartant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers qui fixent la partie la plus courte pour la séparer du mur ou pour la poser totalement par terre .

  1. Votre tuyauterie même rassemblée peut encore fuir, encollez les zones de contact pour en finir :

Pour encoller les zones de contact, vous avez deux choix : Vous collez directement sur les surfaces dégivrées soit dans les manchons, ou bien par l’extremité du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Le tube doit être joint aux manchons :

Les manchons une fois introduits aux extrémités de votre tube de rechange, saisissez-le à son tour pour l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

chasse-d-eau

Recommandations utiles pour remplacer son mécanisme de chasse d’eau

Stoppez le clapet d’arrivée se trouvant à l’un des deux côtés du réservoir puis, videz la chasse d’eau en la tirant avant de songer à son remplacement .

  1. Démonter une chasse d’eau est un jeu d’enfant : commencez par retirer le couvercle :

Pour désinstaller une chasse d’eau tirette, il n’y a qu’un seul moyen : Dévissez-la simplement ! Pareil pour une chasse d’eau pression, l’unique façon de la désinstaller consiste à la détordre complètement le son lien.

  1. Pensez maintenant à retirer l’ ancienne chasse d’eau :

Enlevez également du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90° dans le sens opposé de l’aiguille d’une montre.

  1. Veillez à ce que le joint soit totalement retiré du réservoir des toilettes pour installer votre nouvelle chasse d’eau :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé soulevez le réservoir et reposez-le au sol . Votre soin d’étanchéité usagé doit être enlevé à son tour. Utilisez une clé spéciale pour ce faire.

  1. Il vous faudra aussi restaurer le réservoir à sa place, sur la cuvette :

Astiquez la céramique et rétablissez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond puis, l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci à l’aide d’ une clef spéciale. installez le nouveau joint mousse. Intégrez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. Introduisez le vis de fixation puis, serrez-en les écrous.

  1. Pensez aussi à restaurer flotteur et robinet pour réussir le montage de votre chasse d’eau neuve :

Préparez un joint à faire glisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Intégrez ensuite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela terminé , renforcez l’écrou de fixation du flotteur ; installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. A l’aide d’ une clef spéciale , vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet en même temps . .

  1. Votre toilette est maintenant prête à accueillir la chasse d’eau neuve :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit parfaitement s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens d’une montre.

Résistance d’un chauffe-eau : les bonnes pratiques au nettoyage

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, débranchez-le de votre prise de courant électrique

Éteignez le disjoncteur général et retirez le fusible correspondant au chauffe-eauélectrique.

  1. Votre chauffe-eau électrique une fois débranché : il est prêt à être nettoyé

Opérer à une vidange n’est pas indispensable pour un chauffe-eau stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée en revanche , la cuve du chauffe-eau doit être complètement vidangée.

  1. La vidange est terminée ? Félicitations ! il vous faudra maintenant récupérer la résistance de votre chauffe-eau électrique

Après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau électrique , passez tout de suite à la désinstallation de la résistance. Elle est facilement repérable sous le capot de protection. Pensez aussi à dévisser la platine la fixant.

  1. Lavez également la résistance du chauffe-eau pour garantir un détartrage réussi

Nettoyez la résistance de votre chauffe-eau électrique avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Après avoir entièrement nettoyé votre chauffe-eau , pensez à restituer la platine et ensuite, remettez votre chauffe-eau électrique en marche

La restauration de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant restauration de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche de votre appareil de chauffage.